AUDIO

<a href="http://rokenisdodelijk.bandcamp.com/album/the-terrible-things">The Terrible Things by Roken is Dodelijk</a>

samedi 29 mai 2010

Roken En Seine



Oui nous sommes vilains, nous t'avons laissé seul trop longtemps, toi lecteur avide de nouvelles creuses. Mais nous revoilà. Ta vie va reprendre un peu de sens, tu auras un autre sujet de conversation que la météo, non tu ne brilleras pas en société, mais quand tu parleras à ton verre, seul chez toi, tu le saouleras  moins.

Nous t'avions laissé au moment de jouer au Grand Mix avec Noah And The Whale. Suite à ce concert nous avons décidé de ne jouer qu'au Grand Mix - la salle est super, le public presque beau, et avoir une semaine pour préparer le concert, c'est mieux que les 45 minutes habituelles. Cette décision n'ayant pas été validée par notre tourneur, nous avons quand même repris la route en serrant les dents.


Ravalant notre déception, nous nous sommes rendus dans le SUD. Le Doubs, un paysage désolé à la chaleur inhumaine. Besançon, ville romaine du IVe siècle et son réseau de téléphone du IVe siècle. Pour capter du réseau, il faut être sacrément souple et avoir un kit main libres. Nous avons été accueillis comme des rois - Jay ressemblant apparemment à une de leurs divinités locales. Alors pour finir nous nous sommes dit que tout compte fait c'était bien aussi de voyager, d'apporter la civilisation à des peuples déboussolés. Cet été nous irons donc à Paris, Verdun, Dijon, et ... Saint Cloud. En effet nous avons accepté de prêter notre notoriété à un petit festival qui débute: Rock En Seine. Je pense que BRMC et Arcade Fire pourront nous remercier. Je les vois déjà, la larme à l'oeil "oh merci bwana, merci" "pas de quoi Peter, tu devrais faire du rock, crois moi, j'ai un sixième sens".


Bref, à bientôt peuples maudits, nous arrivons, n'aie plus peur. Tes amis, les Rokens.

1 commentaire:

mistercereals a dit…

j'aime votre groupe, j'adore votre musique. et ce blog est toujours excellent. J'aimerais juste un peu plus d'articles de temps en temps. Keep on roken