AUDIO

<a href="http://rokenisdodelijk.bandcamp.com/album/the-terrible-things">The Terrible Things by Roken is Dodelijk</a>

lundi 5 octobre 2009

Le roux du foie


La propagation universelle du love sur terre est une tâche bien difficile. Nous en avons fait l'expérience une nouvelle fois, vendredi 02 octobre.

4h30 du matin. 4:30 in the morning. Quattro Trento en la maniana, t'as vu. Super tôt quoi. Tellement tôt que c'est ni la nuit, ni le jour et que tu détestes tout le monde parce que c'est pas humain, que la musique c'est bien gentil mais il est 4 heure là. Bref, arrivée à la malterie. Première info rassurante, nous savons nous reconnaître même les yeux fermés et nous savons dire "passe moi l'ampli" ou "c'est bon pour les jacks" sans décoller les lèvres, le tout en nous comprenant.

5h03 Départ de la malterie. C'est comme une fin de soirée mais tôt le matin.


7h00 Les 200 premiers kilomètres sont parcourus. D'aucun suggèrent que Max notre régisseur, fait un peu chier là à prévoir si large, qu'on est pas des bêtes, merde.

8h30 Arrivée à la maison de la radio (oui, une heure trente...) à l'heure. D'aucun suggèrent que Max avait bien raison et l'ouvrent un peu moins. Nous sommes pile à l'heure.
Nous faisons la connaissance des techniciens du studio 106, et nous nous installons, rejoints pour l'occasion par Sylvain a.k.a la moustache au clavier, et Eric de Baden Baden au choeurs, le tout pour suppléer Alex qui avait décidé de n'arriver que le soir.

10h les balances sont finies, j'ai répété la reprise de "I Kissed A Girl" avec Franck Gélibert et nous partons dans les loges pour attendre notre passage à 11h15, juste
après Daniel Morin. Paye ta première partie: Daniel-le-sexuel-Morin, l'idole des femmes du monde entier et au delà. Bref la pression monte.

11h l'émission débute, puis tout va très vite. Jay saute sur Clémentine Célarié en criant "sauve moi pépé, ils piquent la mescaline!" pendant que Guiguit essaie de grimper aux rideaux derrière la scène. Lena est habillée en squaw et court dans les rangées de fauteuils du public en hurlant "Girl POWER BORDEL, GIRL Powerrrr". Désemparé, j'entame un saisissant "I will always love you" de Whitney Houston en fixant Fred et Eric, entrecoupant les couplets de "ne me quitte pas". Ils sont hypnotisés.

11h15 après 4 tentatives de prononciation de "roken is dodelijk", Stéphane Bern abandonne et c'est à nous. Nous jouons "Good Enough", en formation inédite "à huit sans Alex" - la 16e version différente de Roken si je ne m'abuse. A part une dame qui se bouche les oreilles en fronçant des sourcils, tout semble bien se passer.

11h20 Nous retournons dans les loges. La pression retombe, les discussions volent haut... Nous comptons les blessés, Lena et Guiguit sont au plus bas, Nicow est mort sur une chaise, bref tout le monde m'encourage à fond et énergiquement pour la reprise de la deuxième heure.
Puis vient l'heure de la reprise. Daniel Morin me tourne le dos, il sait que c'est pour lui, que je m'excuse d'avoir fauté avec une femelle. Il boude.
L'émission se termine et une femme, plutôt mûre, s'approche de moi et me complimente sur le groupe et l'émission. Daniel Morin l'interrompt "tu veux te le pécho hein?". J'en profite pour le supplier de poser avec moi.





Le podcast de notre passage au Fou Du Roi

"Grâce à Roken is dodelijk, je me fais plein de meufs, Roken is dodelijk ça paye ça chatte" - Daniel Morin


Là ce fut le départ, les larmes et tout. Déchirant. Et direction Saint Ouen pour le concert du soir pour le festival des Attitudes Indé en compagnie des Lyonnais de Music Is Not Fun dont c'était la soirée de sortie d'album.

22h30 début du concert. Ca faisait vraiment plaisir de se retrouver sur scène après de longues semaines et de pouvoir jouer les morceaux que nous avions enregistré pendant l'été. Et bien sûr de te retrouver, toi public sexy et opulent. Bref c'est avec encore plus de love que nous reviendrons sur scène le 19 octobre pour une soirée organisée par nos amis de la Blogothèque au Scopitone (dans l'ancien Paris Paris) en compagnie des excellents Plants and Animals.

Voici au passage un lien vers deux vidéos sur le site de la Blogothèque où vous pourrez aussi retrouver trois extrais du magnifique concert de Lena Deluxe à la Maroquinerie à l'occasion du festival "les femmes s'en mèlent".

"King Of This Town" et "Never" en live au Nouveau Casino par la Blogothèque

2 commentaires:

paranoid a dit…

mince j'ai retrouvé le lien du podcast

http://www.tv-radio.com/ondemand/france_inter/FOUDUROI/FOUDUROI20091002.ram

paranoid a dit…

ouah des .ram pour le streaming audio (ça existe encore ça des .ram ???) ... merci France Inter(national?)

bon ok j'ai compris pourquoi vous avez pas mis le lien