AUDIO

<a href="http://rokenisdodelijk.bandcamp.com/album/the-terrible-things">The Terrible Things by Roken is Dodelijk</a>

lundi 11 janvier 2010

2010, année du diquse (JP. Sauser)


Bon ça y est, 2009 année de la teuf, c'est fini. Et on fait le bilan comme si on avait 50 ans. Il s'est passé pas mal de choses depuis le dernier blog, mais nous êtions super occupés backstage à faire des trucs qui ne se passent que backstage et sont illégaux dans la plupart des pays (ndlr: les pays sont pas cools en général) donc on a pas eu le temps.  Je pense que vous allez  gobber ça, ça marche bien avec mon banquier.

Bref, hier, le premier janvier de notre calendrier, nous avons pris plein de bonnes résolutions comme te parler à toi, lecteur avide et solitaire qui se demande bien ce qu'il peut se passer backstage qu'on a pas le droit de te raconter sinon on va en prison, alors que toi, seul devant ton ordinateur tu te demandes ce que tu pourrais bien trouver d'illégal à faire. Alors tout de suite, soyons clairs, le téléchargement illégal, ok ça fait bad boy, mais ça vaut pas une bonne mandale à la vieille qui te double à la poste. Je vous lâche son nom dès que j'en sais plus.




En Novembre, nous avons participé aux Rendez Vous de la Lune avec Laetitia Sheriff et comme on dit dans le jargon on a kiffé notre race. Ca veut dire qu'on a bien aimé.  Le pari c'était de jouer dans un salon musical de l'église St Eustache sans aucune amplification, juste des guitares, des voix et une batterie remplacée par une housse de guitare. OK backstage, c'était différent de d'habitude: le mannequin de l'accueil c'était un prêtre et le décolleté demandait beaucoup d'imagination. Mais sur scène c'était vraiment cool et ça nous a permis d'utiliser un truc appris en cm2: quand le prof chuchotte, les élèves se taisent (à part ça je me souviens de rien). Le concert de Laetitia Shériff était très beau, mais elle était moins que nous cela dit. Pour celui que ça intéresse, c'est visible et écoutable sur arteweb (et en plus ils ont séparé les chansons, so 2010).







On a enchainé avec un départ pour les Transmusicales de Rennes avec nos potes de la Marmite (qui emmenaient aussi dans leur valise Cercueil, Delbi, Osni
et TV Glory). Après une date à l'Aéronef à Lille et au Nouveau Casino à Paris, direction le 4 Bis dans le centre de Rennes. Bon autant le dire tout de suite, les Rennais n'ont pas changé en deux ans et ça ressemble pas mal au nord. Enfin ça ressemblait surtout au nord parceque nous avions apporté une tireuse à Cht'i. Pour clore le concert, nous avons joué "All These Songs Are Wrong" comme à St Eustache, en version non amplifiée et surprise, les Rennais sont très forts en roi du silence.
Nous avons profité de notre présence pour aller faire un tour aux Bars en Tran, le "off" des Transmusicales. 

Et on a vu des groupes qu'on avait pas vu depuis un bail et qui ont dû troquer leur vie sociale contre un abonnement en salle de répèt' (ça veut dire que boudiou ils ont progressé et en 2010 vous allez beaucoup entendre parler d'eux): Baden Baden (qui viennent de sortir un clip), We Are Enfant Terrible (qui viennent de sortir plein de clips), Sexual Earthquake In Kobe (ils viennent de sortir en slip) et Russian Sextoys (ils n'en portent pas). Nous nous sommes alors transformés en animaux pour chanter des chansons "subtiles", "fines", "non j'ai pas bu", en face du 1929 avec les Russian Sextoys et le chanteur à casquette des Lanskies. Alors lui c'était superbe de technique (imaginez un léger accent anglais) "c'est quoi ton strument?" "un ukulele" "tu m'apprends un accord?" - là je lui montre le la. Et là c'est parti pour 10 minutes: et hop une chanson. Je suis sûr que si le chouchen lui avait laissé la présence d'esprit nécessaire pour mettre sa casquette à ses pieds, il aurait récolté de quoi payer des tournées à tout le monde.




De retour à Lille et à l'Aéronef pour une résidence d'une semaine avec Jay In Space en formation réduite (comprenez 9 musiciens avec entre autres des tablas, une harpe...), nous avons enfin retrouvé un backstage digne de ce nom avec en prime une superbe casquette laissée par des fans de Diam's.  Perso je préfèrerai qu'on nous jette des chaussettes, on aura plus de chance de les porter. (ndlr: si il y a un débile qui prend ça au pied de la lettre, non portées de préférence).


Et dernière étape de l'année à l'Eden Festival de Lys Lez Lannois où nous avons enfin partagé la scène avec Housse  de Racket. Littéralement partagé: le mec qui est à fond sur la photo là, c'est Jay. Bref, backstage c'était hyper illégal. Et l'année prochaine, ils programment Baden Baden pour une première vraie grosse date à côté de Lille. 

Après cette fin d'année bourrées de toxines, nous repartons avec de bonnes résolutions. Premier arrêt avec Izo pour faire des photos de presse au musée d'histoire naturelle. Et des grandes leçons de vie: un ours c'est grand et c'est mieux mort que vivant; les gorilles ne doivent pas manger de scarabées sinon ils finissent en squelette et les chats à deux têtes ça existe. Prochaine étape: nous allons tourner un clip pour "Jogging", et ça va être super bath. On fait ça surtout parcequ'il faut faire un casting et trouver une bombasse qui sera le seul intérêt du clip. Du coup on va pécho son bulle six (inch allah). Ensuite direction la Cave Aux Poètes et le Grand Mix pour deux semaines de résidence avant notre premier concert de l'année, le 20 Mars au grand Mix avec Noah and the Whale en première partie. Bon je te laisse, je vais répéter, on s'appelle bientôt, ça te vas super bien ce que tu portes, change pas. 



1 commentaire:

ludovic a dit…

putain justement, je me disais qu'une date Roken Is Dodelijk + Noah & the Whale, ça serait fort judicieux! y'avait que le Grand Mix pour y penser! (d'ailleurs, t'as vérifié que c'était bien Noah and the Whale et pas un truc genre Yannick Noah & the Wailers??...)