AUDIO

<a href="http://rokenisdodelijk.bandcamp.com/album/the-terrible-things">The Terrible Things by Roken is Dodelijk</a>

lundi 20 avril 2009

La galette charentaise



LA COCONUT PARTY

Samedi soir nous avons joué à Saintes (Charentes) pour la "Coconut Party". Tout d'abord je tiens à féliciter toute l'équipe pour leur accueil et leur dynamisme (enfin tot l'équipe je m'emballe un peu, y'en un qui n'a rien foutu à part nous piquer tous les softs du catering).

Et la programmation était vraiment classe: Julien Pras (leader de Calc, un groupe de Bordeaux méga bath) et ensuite la grosse claque avec Thee Stranded Horses qui jouait avec Ballake Sissoko. Une guitare classique, un chant et deux kora (et Ballake est à peu près ce qui se fait de mieux pour cet instrument à 21 cordes). Bref pour résumer c'était très très beau, hypnotique, merde où est passée mon LSD?

www.dailymotion.com/video/x2y6g4_thee-stranded-horse-and-ballake-sis_music
www.myspace.com/julienpras
www.myspace.com/calcmusic


LA CHARENTE, UNE CULTURE, UN PEUPLE


Pour moi c'était avant tout la région de la chaussure de sport pour geeks: la célèbre charentaise. Que nenni. C'est aussi la région de la galette charentaise.

Après 10 heures de route elle était bienvenue. Et elle a réveillé notre esprit de compétition. On a pas fait 10 heures de route pour faire match nul. Le match fut donc rugueux et après 30 minutes il y eut un carton rouge dans notre équipe et un joueur dût sortir sur civière - non sans voir démontré que la galette n'était pas une spécialité uniquement charentaise. Les 60 dernières minutes furent donc jouées avec un handicap, mais la chaleur du public nous fit oublier les crampes: je crois que le dernier concert où nous avons joué 1H25 c'était à Dunkerques. On avait alors innové à la wannegaine en faisant un morceau avec Alex aux percus sur notre propre CD (le coup marketing de ouf: on ne te vend pas juste un CD mais aussi un instrument de musique).


LA CHARENTE: DES GENS COMME NOUS
Eux aussi ils ont des ducasses. Bon, j'ai pas vraiment trouvé d'autre point commun à vrai dire et ils appellent pas ça une ducasse (les cons) mais ce que je peux affirmer c'est qu'on a représenté secos à coups de "saqueunn'din" dignes de vikings en plein massacre. Et peut être que c'était que des gosses de 10 ans en face, mais ils ont compris qui c'était les boss de la ducasse.





2 commentaires:

jérôme a dit…

mon meilleur match !!;-)

Amaury a dit…

Il faut dire que Jerome était à son meilleur niveau !!

Rajoutons que Saintes est la capitale de la Saintonge (bientôt libre !!), un ilot au coeur de la Charente-Maritime. A ne pas confondre avec notre ennemi fratricide , la Charente.

Cho gars du catering !!