AUDIO

<a href="http://rokenisdodelijk.bandcamp.com/album/the-terrible-things">The Terrible Things by Roken is Dodelijk</a>

jeudi 20 août 2009

Obiwan Kenavo

"Kenobi, hein!", Fred Avril revient avec une vague impression de mal avoir dit merci à la boulangère. Nous confirmons. Très Coubertin Fred, l'important c'est de participer. L'intégration se passe très bien malgré la barrière linguistique. Fernande, la maîtresse des lieux, nous fournit de la viande de la ferme, des légumes. Quand j'y pense, je... je divague. Yann et Max cuisinent très bien.

Les choses sérieuses ont commencé à la Ferme Du Love; "75" est dans la boite, le mix est avancé - et on est vraiment très très contents. L'enregistrement de cette chanson a permis à certains de révéler des parties cachées de leur personnalité - ainsi que de leur anatomie. J'ai promis de ne pas révéler l'identité de Guiguit alias Gayguit.



Les choeurs de cette chanson resteront un souvenir étrange. Au premier étage dans une pièce peu éclairée, il est 3h du matin, dans la pièce d'à côté notre manager ronfle - ronflement complètement présent dans les casques grâce au compresseur. Nous sommes à 3 avec Alex et Guiguit, on est dedans, vraiment. L'un de nous trois n'étant pas Alex est particulièrement investi par la musique, il est concentré, il a les yeux fermés, il donne du love. Tout d'un coup les choeurs s'arrêtent à cause de l'éclat de rire d'Alex suivi d'un "Meeerrde!" hilare: son voisin de droite vient de lui prendre la main. Je dénonce personne, je juge pas, mais moi j'étais en face. Bref, un enregistrement comme ça, ça rapproche, forcément...





A l'heure actuelle d'où que j'écrivons, nous enregistrons les derniers arrangements de Jogging, et oui ça donne envie de faire du sport. Et oui là aussi on est super contents de la tournure que ça prend. Nos deux Freds savent trouver les mots justes pour nous booster au bon moment, les prises sont vivantes - et bien entendu pleines de love dedans.
D'ailleurs nous avons eu droit à des grands moments de direction artistique hier soir: Jay a un solo à faire. Fred Avril essaye de trouver les mots pour lui expliquer ce qu'il veut, il bredouille deux trois trucs incompréhensible pour conclure par un "Fais le à la Jay quoi". Ah bah oui fallait y penser...





Ici Fred Kandey en pleine action. Tout est normal je te promet... Le tout sous la caméra de Nath de la Blogothèque qui est resté quelques jours histoire d'avoir du dossier après son marathon de la Route Du Rock. Si il veut nous pourrir, là il a vraiment de quoi...

Pendant ce temps là nous travaillons notre tendinite grâce au jeu de ping-pong sur Wii...

Kenavo les biloutes.








1 commentaire:

Julien a dit…

Vous êtes mes tous petits bretons préférés !
Je kiffe votre blog...trop bon. On un peu l'impression d'y être aussi... c cool

Sinon Guiguit bravo, franchement la classe, très seyant le petit moulbite ;)

biz biz
Deuz